Des livres neufs pour tous

Yakabooks plante des graines de lecteurs partout en France !

Depuis le début de l’année, les auteurs-éditeurs à l’origine du projet de maison d’édition solidaire (un catalogue de 21 titres tous vendus au prix unique de 2€), interviennent dans les classes de France pour raconter aux élèves le parcours de création d’un livre. En quelques mois plusieurs centaines d’enfants en Ile-de-France, en Aquitaine et en Occitanie ont embrassé l’étendue des métiers nécessaires pour passer de l’idée à l’objet. « Voir leurs yeux s’écarquiller en grand en découvrant les photos des énormes bobines de papier ou la réalité du temps de l’édition n’a pas d’équivalent, explique Lucie Brasseur co-fondatrice. Mais le plus extraordinaire réside dans leurs analyses et fulgurances. L’un d’eux m’a un jour regardé très sérieux, persuadé que si les livres étaient vendus en librairies c’était parce que ça commençait comme liberté. Pour nous, adultes, il y un sens qui transcende toutes les remarques de grincheux persuadés que les enfants ne lisent plus. » En fin de journée, l’auteure dédicace ses polars aux parents, les enfants partent avec un livre à glisser sur leurs tables de nuit. « En proposant des livres pour tous les âges à 2€, on sait que même les familles les moins argentées pourront participer, offrir un livre de sorcières zinzins ou de monstre rigolo à leurs enfants. Et pour les grands, peut-être, trouver une excuse pour se remettre à la lecture ».

Créée à Lectoure (32) l’été dernier, la maison d’édition solidaire Yakabooks a déjà vendu plus de 50.000 livres et a rencontré bénévolement des centaines d’enfants en classes. Déjà, le planning d’intervention pour la rentrée s’organise. « Nous répondons à tout le monde et jusqu’à présent avons réussi à trouver une date pour chaque école rurale ou urbaine, de deux à dix classes. Nous allons partout, il suffit de nous écrire à contact@yakabooks.com » . Et, quand on lui demande pourquoi ils font tout ça, Lucie Brasseur conclut « C’est évident, l’engagement est toujours source de joie ».