Des livres neufs pour tous

Foire Aux Questions

YakaBooks en deux phrases ?

YakaBooks est une maison d’édition citoyenne engagée, dont le but est de promouvoir la lecture en proposant des œuvres de qualité, la plupart inédites, à très bas prix. Ce sont des belles histoires pour tous les âges (0 à 120 ans) et tous les goûts à un prix unique de 2€.

Pourquoi des livres à 2 euros ?

11 millions de Français n’ont pas accès à une bibliothèque près de leur lieu de vie. 2,5 millions de Français sont en situation d’illettrisme. 45% des lecteurs jugent le prix des livres trop élevé. La fracture culturelle ne cesse de se creuser.

Comment Yakabooks est née ?

C’est de la rencontre avec Vincent Safrat, fondateur de la maison d’édition associative Lire c’est Partir, qu’est née l’idée de YakaBooks. Depuis 15 ans, il fait le pari de vendre des livres pour la jeunesse à moins d’un euro. En 2015, Lire C’est Partir a vendu près de 3 millions de livres. Yakabooks s’est inspiré de ce concept en ajoutant au catalogue des œuvres destinées à un public adulte et en élargissant le circuit de diffusion pour rendre la lecture encore plus accessible à tous. Vincent Safrat soutient le projet, en ouvrant les portes de son univers : auteurs, illustrateurs, circuit de distribution… Outre les titres exclusifs, YakaBooks diffuse les livres Lire c’est Partir.

Qui est derrière Yakabooks ?

Yakabooks c’est avant tout une équipe de passionnés ! Yakabooks c’est un comité éditorial, une direction artistique, un secrétariat de rédaction mais aussi de nombreux auteurs, illustrateurs, artiste peintre, … A l’origine de l’entreprise, Julien Leclercq et Lucie Brasseur, co-fondateurs de cette maison d’édition.

Julien Leclercq, auteur de Journal d’un Salaud de patron (éditions Fayard, 2015), ancien libraire puis journaliste, dirige depuis 2010 l’agence de presse Com’Presse. Entrepreneur engagé et jamais très loin du monde de l’édition, c’est en toute logique qu’il souhaitait concilier ses deux passions avec ce projet innovant.

Lucie Brasseur, auteure de Les larmes rouges du citron vert, (éditions Prisma, 2014) et serial entrepreneure, intervient depuis 2012 comme conseil en communication, formatrice et attachée de presse. Passionnée de littérature, ses engagements militants et entrepreneuriaux ont toujours cherché à réduire les inégalités en matière d’accès à la culture.

Le comité de lecture est composé de trois grandes lectrices, d’une libraire, d’un bloggeur littéraire et d’un organisateur d’événements littéraires.

La directrice artistique, Marie Deceuninck, embellit la vie des entreprises et des auteurs depuis 10 ans en agence de communication et maisons d’édition. Toujours souriante et positive, elle met en page et en couleurs par passion les livres Yakabooks.

Pour ce qui est de la mise en page, Marie Deceuninck est régulièrement soutenue par l’agence de presse et de communication Com’Presse. Située dans le pays de Francis Cabrel, l’agence réalise des contenus clés en mains pour les plus grands groupes médias français. Une entreprise engagée, pleine de valeurs, en phase avec celles de Yakabooks.

Yakabooks c’est aussi une équipe d’auteurs et d’illustrateurs passionnés. Elise Carpentier (illustratrice), Virginie Oks (journaliste), Marine Carron (Illustratrice et graphiste), Sandrine Massuger (Artiste touche à tout), Gilles Brasseur (Artiste-peintre), Pauline Pop’s (Illustratrice), Christophe Amblard (Chef-monteur pour la télévision et artiste touche à tout), Nicolas Léonard (Graphiste et illustrateur), Nina Mouchmouch (Artiste touche à tout), Olivier Ka (Auteur pour la jeunesse), Jean-Loup Craipeau (Correcteur et auteur pour la jeunesse), Pierre Fouillet (Illustrateur), Jo Chicheportiche (Auteure), Pascal Garnier (Auteur), Jean-Pascal Ruiz (Auteur), Valentine Morning (Auteure), Frédérique Hoy (Auteure)…

Quels sont les engagements de la maison d’édition ?

La mission de YakaBooks repose sur trois piliers :

  • Supprimer le premier frein d’accès à la lecture, le prix
  • Lancer de nouveaux auteurs (chaque livre est imprimé à 15.000 exemplaires), le prix bas facilitant l’essai de plumes nouvelles pour les lecteurs
  • Augmenter le taux de rémunération des détaillants du livre

Où peut-on consulter le catalogue ?

Sur le site internet, ou en format catalogue numérique ici :

https://issuu.com/luciebrasseur5/docs/particuliers

Où les livres sont-ils imprimés ?

Les livres sont imprimés en France, à Millau (Aveyron) pour les albums et à Malesherbes (Loiret) pour les formats de poche.

Où vendez-vous vos livres ? Où pouvons-nous vous trouver ?

Yakabooks, c’est un réseau unique de revendeurs : libraires, petits commerçants, bars tabac, grandes surfaces…. Mais aussi des indépendants sur les marchés, dans les entreprises, les hôpitaux… situés en Bretagne, région parisienne, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, … Une rubrique « Où nous trouver » est disponible sur le site internet.

Existe-il d’autres moyens de vous acheter des livres ?

Trois options :

  • Commander via le site internet yakabooks.com.
  • Se rapprocher d’un revendeur localisé dans la rubrique « Où nous trouver ».
  • Se rapprocher de son libraire.

Des livres à 2 euros comment est-ce possible ?

Yaka-éditer des livres pas chers en actionnant deux leviers :

  • Imprimer en volumes, chaque titre est tiré à hauteur de 15.000 exemplaires, réduisant le coût unitaire d’impression.
  • Sur le modèle des AMAP ou des petits producteurs de légumes, les livres Yakabooks sont distribués en circuit-court, supprimant deux des intermédiaires de la chaine classique du livre.

Comment sélectionnez-vous les textes publiés ?

Chaque texte envoyé aux éditions YakaBooks est lu. S’il correspond à l’ADN de la maison (littérature populaire : pas de poésie, pas de théâtre, pas de témoignage ou de non fiction), qu’il a été soigneusement relu et allégé de ses coquilles orthographiques ou grammaticales, il est transmis au comité éditorial.

Entre le 1er décembre et le 1 mars, le comité éditorial reçoit une centaine de textes présélectionnés (albums, romans ado, adultes) et vote.

Selon le nombre de titres à paraître au prochain catalogue, les manuscrits les mieux notés sont édités.

Le comité éditorial, indépendant et souverain, est composé d’une libraire, d’un bloggeur littéraire influent, d’un organisateur de salons littéraires et de deux très grandes lectrices. Professionnels du livre, ils ne se connaissent pas, vivent dans des régions éloignées (Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine, Centre, Bretagne, Ile-de-France) et ne partagent pas les mêmes appétences en matière de lecture : polar, SF, littérature jeunesse, romance, historique.

Leur identité reste confidentielle afin de garantir leur indépendance.

Les auteurs sont-ils rémunérés ?

YakaBooks est une maison à compte d’éditeur, pas à compte d’auteur, ce qui signifie que pour chaque texte ou illustration une contribution financière est versée à son auteur.

Les auteurs sont accompagnés par une équipe de correcteurs et de journalistes sur la finalisation de leurs manuscrits. Une fois le livre édité, il est mis en lumière auprès d’une communauté de blogueurs, journalistes, organisateurs de salons littéraires, libraires, concours…

Un livre édité à 15.000 exemplaires (aucun exemplaire pilonné) a davantage de chances de trouver son lectorat qu’un livre imprimé à 500 ou 2.000 exemplaires. Le petit prix de 2 euros (identique de l’album jeunesse au roman adulte) facilite la prise de risques pour le lecteur. De l’investissement financier, le lecteur ne garde en tête que l’opportunité de découverte.

Concrètement, la rémunération de chaque auteur reste à la discrétion du contrat signé avec l’éditeur après sélection du manuscrit par le comité éditorial.

Enfin, les auteurs conservent leurs droits d’auteur, libre à eux d’exploiter par ailleurs leurs titres : livres numériques (Kindle, Kobo, …), adaptations cinématographiques, audio, autres maisons d’éditions (broché/grands formats).

Où peut-on vous envoyer des manuscrits ?

Vous pouvez nous envoyer vos manuscrits à l’adresse suivante : contact@yakabooks.com.

Quel est le meilleur moyen de vous contacter ?

contact@yakabooks.com

Pourquoi devenir revendeurs ?

YakaBooks permet à ses revendeurs de compléter leurs revenus en exerçant une activité gratifiante et juste. Devenir revendeur Yakabooks, c’est s’assurer une remise de 50% sur le prix de vente public du livre, et des volumes de vente élevés. Le métier de détaillant du livre n’étant pas réglementé, tout micro-entrepreneur ou commerçant de proximité peut prétendre à devenir distributeur ou revendeur des livres Yakabooks à 2 euros.

Devenir revendeur c’est aller à la rencontre des lecteurs dans les écoles, les marchés, les hôpitaux, les grandes surfaces, les prisons, les comités d’entreprise, les clubs sportifs ou culturels pour les cadeaux aux adhérents…

En France, en entreprise individuelle, l’entrepreneur a le choix sur le régime fiscal et le régime social. Excepté la Contribution Foncière des Entreprises CFE (impôt local), les cotisations des entreprises sont les mêmes partout. Aussi, il est préférable pour s’installer en commerçant de contacter la Chambre de Commerce de son département pour déterminer son statut et ses options. De plus, la loi de finance 2018 prévoit des modifications qui restent encore à préciser. Dans le Gers, département du siège de Yakabooks, le contact pour la création est Mme Christine AVRIL , 05.62.61.62.18 ou c.avril@gers.cci.fr